Temps additionnel

Lyon, Aix, Nantes, ou ailleurs encore ?


Mais où diable l'Atelier Rosemood va-t-il finir par poser ses valises ?? Le suspens est insoutenable et l'on sent bien que tout peut basculer d'un côté ou de l'autre. Tout va se jouer dans les dernières minutes, au coeur et au courage. Tout va se jouer dans le temps additionnel...

Immeuble Ehundura Nantes

Attention les amis, grosse grosse actu pour FairepartNaissance. Forcément, c'est un peu facile : ça fait trois mois que je fais de la rétention d'informations. Et en trois mois, il s'est passé pas mal de choses, c'est pas Sophie qui va me contredire.

Déjà, le déménagement. Fin août, j'ai eu un énorme coup de stress : je me suis demandé si Nantes, c'était vraiment une si bonne idée que ça. J'ai eu peur de tout, de l'ambiance, du climat, de la taille de la ville, de la Ligue 2, de l'éloignement sidéral avec Paris. Alors j'ai refait un mini tour de France, en solo ou avec Girly, pendant qu'Antoine flippait sa race en voyant son plan nantais s'évanouir comme une coupe du monde après un but de Kostadinov. On est allés en douce dans pas mal d'endroits sympas pendant que ça bossait dur au bureau : Aix, Lyon, on a même failli aller visiter Bordeaux mais on a annulé quand on s'est rappelé que c'était la ville de Pascal Obispo.

On a vachement réfléchi, on a refait des tableaux excel pour recomparer les pour et les contre, on a fait des déjeuners à n'en plus finir et à empêcher le barman de fermer, et puis comme on était fin septembre, qu'on était censés déménager trois mois plus tard,  et qu'il fallait bien que l'on donne une réponse aux agents immobiliers nantais pour les bureaux que finalement on hésitait à prendre, on a choisi d'aller à Lyon. Puis on a choisi d'aller à Aix, et dans la foulée à Nantes, et puis finalement à Aix une semaine plus tard. Eh ouais, sauf que le lendemain, on a choisi d'aller à Nantes.

Là, pour être bien sûr, Antoine et Girly m'ont drogué, ils m'ont fait signer le bail 3-6-9 des bureaux de Nantes et ont imité mon écriture pour envoyer à ma place le préavis de mon appart parisien. Et là, on est mi-novembre : je pense que du coup ça va être difficile d'échapper à la transhumance de Noël.

Ce qui est cool c'est que là-bas, tout est neuf et tout est sauvage, et nos bureaux sont quand même pas mal. On en a choisi des neufs et design sur l'Ile de Nantes, dans ce qu'on appelle "le quartier de la création". Nous, comme on se la joue un peu arty et trendy, on a trouvé ça cool. Et puis l'avantage, c'est qu'on peut les aménager comme on veut : on les a pris tout gris tout en béton, et il ne reste plus qu'à mettre tout le reste : l'électricité, les sols, les cloisons, la cuisine.... Tout va bien, les travaux ont à peine commencé, mais Alan et Guillaume, qui s'en occupent, ont l'air terriblement confiants : ça devrait être ok pour Noël. Bon. De toutes façons, vu comme Alan est gaulé, moi aussi j'ai choisi de faire confiance à Alan.

Ces derniers jours on a choisi la moquette (que ma femme n'aime pas), le carrelage de la cuisine (gris et consensuel), les suspensions (eh ouais, on va mettre des suspensions qui viennent du Danemark dans la cuisine, et du magasin d'en face au-dessus des bureaux), la taille de la cuisine (spacieuse) et celle de la salle de réunion (trop petite mais c'est trop tard les plans sont validés). On a pris plein de décisions en peu de jours, sans trop de traumatismes, on était hyper fiers de nous. Dès qu'on aura quelques photos, on les mettra ici-même. Ca permettra à chacun de dire si c'est ma femme ou moi qui a raison.

En parallèle de tout cela - parlons un peu business - on a continué à se développer. En bon patriote, FairepartNaissance.fr poursuit sa contribution à la réduction de la dette publique, et on a lancé depuis l'été deux nouveaux sites. D'abord fairepart.fr, qui fait pour le moment des faire-part de mariage mais sur lequel on proposera bientôt tous les types de faire-part. Et, il y a quelques jours, voeux.net qui propose.... des cartes de voeux, pour les entreprises. On est bien à la bourre pour ce site-là, il nous a simplement manqué un peu de temps (additionnel), mais on tente quand même le coup histoire de commencer à apprendre sur ce nouveau secteur, et d'être au moins bien au rendez-vous pour l'année 2013.

Et puis, aussi, j'ai eu un fils. Il est en train de têter, ses grandes sœurs et le soleil lui grattent les pieds, et dès qu'il a fini, on va retrouver mes amis au square. Je profite encore un peu de ma vie, juste avant d'en changer.