Les mains de Rosemood

Clichés d'atelier


Hier, nous avons ravi notre photographe à ses shootings de faire-part et nous sommes allés faire un tour dans l’atelier. On a poussé la porte, une main sur l'objectif, et on s'est laissé inspirer par la poésie des gestes d'imprimeur...

Rosemood-dans l'atelier

Par les mains de Thadée et leur rigueur nécessaire dans la conduite de l'impressionnante Heidelberg (Heidi pour les intimes), notre machine de dorure à chaud.

Par la précision de celles de Nico, qui commandent les mouvements courts et affûtés du massicot.

Par le soin de celles d’Alice, notre doreuse, qui avait exceptionnellement pris en main l’emballage des enveloppes ou par la finesse de celles de Rémi, exigeant prolongement de ses yeux dans le contrôle de la colorimétrie.

On a observé celles de Thibaut, et ses bras tatoués, qui en un tournemain (merci Thérèse, notre super correctrice !), façonnent les cartons qui abriteront vos commandes et couru après celles de Sandrine qu’on n'a pas réussi à capturer.

Passer un après-midi à l’atelier, c’est regarder travailler cette équipe, main dans la main, à la réalisation de vos faire-part et les voir relever, haut la main, les challenges de chacun de leurs métiers.

La couture a ses petites mains et l’impression ses mains de maître, c’est certain.

Voici quelques images qui éveilleront votre curiosité pour les savoir-faire de notre atelier… on y mettrait presque notre main à couper !

 

Rosemood-Heidelberg-dorure
Rosemood-dorure-plaque
Rosemood - colorimétrie
Rosemood - dorure à chaud
Rosemood - massicot - atelier
Rosemood-impression
Rosemood-colorimétrie

Merci à David et à Ivann, notre directeur d’impression (main de fer dans un gant de velours 😊)

Laissez-nous un commentaire

Mains dans les mains, protéger les bien. A un prochain demain.
Publié par Marcel
le 11 nov. 2017